Métabolisme lent ou métabolisme rapide ?

Connaissez-vous la différence entre un métabolisme lent et un métabolisme rapide ? Non ? Alors c’est parti !

AVANT TOUT CHOSE… QU’EST CE QU’UN MÉTABOLISME ?

Le métabolisme définit l’ensemble des réactions couplées se produisant dans les cellules de l’organisme pour lui assurer deux activités essentielles, à savoir :

  • Maintenir l’organisme en vie, c’est-à-dire permettre la respiration, les battements du coeur, l’alimentation du cerveau, la digestion, … On parle alors de métabolisme basal.
  • Augmenter le besoin énergétique nécessaire au bon fonctionnement de l’organisme lors de l’exercice physique. On parle du métabolisme en activité.

L’un est permanent quand le second est déployé seulement lors de l’effort mais les deux répondent à un même fonctionnement qui diffère selon les personnes, d’où la distinction métabolisme lent / métabolisme rapide.

En fait, un métabolisme rapide brûle beaucoup de calories et rapidement, alors que le métabolisme lent, non. Du coup, on a beau adopter le même régime que nos amies, qui ont perdus 2 kilos en 3 semaines, si notre métabolisme est lent, nous n’arriverons pas au même résultat, du moins pas à la même vitesse.

MÉTABOLISME RAPIDE

Un métabolisme rapide se caractérise par une ossature fine. La prise de poids est difficile pour vous puisque votre métabolisme brûle vite les calories. Vous êtes fait pour les sports d’endurance. Mais attention, si vous mangez sans trop grossir aujourd’hui, votre morphologie peut changer au fil des années…

MÉTABOLISME LENT

Si vous êtes de nature robuste et carrée, vous avez un métabolisme lent. Vous avez tendance à prendre du muscle et de la masse rapidement si vous y associez un entraînement physique régulier. Vous êtes puissants. Les sports anaérobiques, c’est-à-dire “explosifs” sont faits pour vous. Vous brûlez peu de calories. C’est pourquoi le repas du soir est déterminant : ce que vous mangez le soir sera stocké pendant la nuit. Privilégiez les féculents et évitez les aliments gras.